Comment éviter les erreurs communes lors de l’installation d’équipements de mesure

Circutor | 25 de mai de 2022

Installer correctement un équipement n’est pas une tâche facile, car il y a beaucoup de paramètres à prendre en considération pour en assurer le bon fonctionnement. La moindre distraction peut affecter les valeurs mesurées par les équipements. Quels sont les aspects à prendre en compte ? Quels sont les problèmes qui peuvent survenir ? Il est important de disposer de toutes les données afin de pouvoir prévenir les contretemps et, si ceux-ci sont déjà apparus, de savoir les résoudre.

Dans cet article, nous vous expliquons quels sont les problèmes les plus courants qui se présentent lors de l’installation d’équipements de mesure des paramètres électriques, quelles sont leurs conséquences et comment les résoudre.

fasómetr

Figure 1 Diagramme de phase Tension-Courant

Problème 1 : Correspondance de phases

Comme nous pouvons le voir dans la figure 1, les tensions et les courants de chaque phase doivent présenter le même décalage dans tous les cas pour pouvoir assurer le bon fonctionnement de l’installation. Pour que les données fournies soient correctes, les équipements chargés de mesurer les paramètres électriques doivent être installés de façon à ce que les tensions et les courants correspondent à leurs angles pertinents.

cableado incorrecto

Illustration 2 Câblage incorrect d’un appareil de mesure

L’illustration 2 illustre un équipement de mesure qui tente de mesurer la tension et le courant des 3 phases d’une installation triphasée, mais deux des câbles chargés de mesurer la tension ont pris comme référence une ligne incorrecte. La ligne 3 affichera donc les données correctes, car elle mesure la tension et le courant provenant de la même phase. En revanche, les mesures de la phase 1 et de la phase 2 sont incorrectes, car le courant et la tension ne correspondent pas à la même phase et il y a un décalage d’angles.

Cette mauvaise connexion entraîne la mesure erronée de paramètres extrêmement significatifs. Par exemple, la puissance, le cos phi, le facteur de puissance ou les énergies.

Imaginez que vous devez mesurer une installation pour pouvoir installer une batterie de condensateurs. Une mesure incorrecte du facteur de puissance pourrait nous amener à installer une batterie de condensateurs dont les capacités ne sont pas nécessaires ou sont trop faibles.

Autre exemple : nous devons mesurer l’installation d’un logiciel de gestion énergétique. Si nous mesurons une puissance incorrecte, les équipements de gestion des données seront configurés avec des erreurs. Ce qui peut même nous conduire à des sanctions économiques.

Instalación incorrecta de sensores de corriente

Illustration 3 Installation incorrecte de capteurs de courant

Problème 2 Erreur d’installation des capteurs de courant

L’installation incorrecte des capteurs de courant peut entraîner une lecture de données très différente de la réalité. Comme nous pouvons le voir sur l’illustration 3, la ligne 3 comporte un capteur de courant (un transformateur, des pinces, etc.) placé dans la direction opposée à celle du courant.

Nous partons du principe que la consommation d’une installation est calculée à partir de la somme des courants des lignes. Si le capteur de courant de l’une d’entre elles est à l’envers, le courant généré sera mesuré comme s’il était consommé, ou inversement. Par conséquent, la donnée relative au courant sera complètement fausse.

Voici un autre exemple : nous allons effectuer une installation de capteurs de courant, comme celle de l’illustration 3, avec un courant de 5A circulant sur chaque ligne. En règle générale, la consommation de l’installation sera de 15A, car la somme des courants sur les 3 lignes est égale à 5 + 5 + 5 = 15A.

Dans ce cas précis, comme le capteur de courant de la ligne 3 est placé à l’envers, nous obtiendrons une consommation de courant de 5 + 5 - 5 = 5A. Cette petite erreur peut générer une mesure qui est un tiers inférieure à la mesure réelle.

En nous fiant à ces données, nous générerions la puissance d’une façon qui pourrait entraîner des sanctions économiques pour excès de connexion des charges. En revanche, si nous nous rendons compte de l’erreur de mesure, nous devons nous rendre à l’installation, inverser la direction des capteurs de courant et mesurer à nouveau.

flex

Illustration 4 Pinces FLEX Circutor

Problème 3 Configuration des pinces de courant

Les pinces de courant peuvent être configurées de façon à travailler sur plusieurs plages de courant. Elles sont capables de mesurer à partir d’une valeur minimale, mais des plages ont été fixées pour s’assurer qu’elles mesurent avec la précision fixée par le fabricant. Mesurer un courant avec des pinces qui sortent de la plage de configuration établie peut réduire considérablement la précision de la mesure. Il est donc essentiel que le courant qui circule par le câblage à mesurer se situe dans la plage de courant définie par l’utilisateur.

Ce tableau montre le courant minimal et la plage de courant des pinces FLEX de Circutor.

Courant minimum [A] Plage de courant [A]
  1   10 ... 100
  10   100 ... 1000
  500   1000...10000

Voici quelques exemples qui se réfèrent à ces valeurs :

  • Supposons que dans notre câblage circulent 20 ampères. Si nous utilisons la première configuration des pinces, l’équipement travaillera au-dessus du courant minimal. Il mesure et se trouve dans les valeurs de courant. De cette façon, nous assurons qu’il mesure avec la précision indiquée dans les spécifications techniques de l’équipement.
  • Par contre, supposons que les pinces sont configurées suivant la deuxième option pour cette même installation. Cette valeur est supérieure au courant minimal. Il est possible de mesurer le courant, mais celui-ci se trouve en dehors de la plage, ce qui entraîne une perte de précision.
  • Enfin, si la troisième option est configurée pour cette même installation, les pinces ne donneront aucune mesure. Nous aurions besoin d’une circulation de 500 ampères au moins pour pouvoir effectuer des mesures avec cette configuration.

MYeBOX, Analyseur de réseaux portable triphasé avec enregistrement d’événements de qualité et transitoires 

En conclusion, il est clair qu’une connexion incorrecte implique la mesure erronée des paramètres électriques. Mais il y a bien d’autres conséquences indirectes. Un raccordement incorrect implique que l’utilisateur devra se déplacer jusqu’à l’endroit où se trouve l’équipement pour pouvoir changer de connexion, avec les frais de mobilité, de personnel et de temps correspondants. Si l’entreprise est relativement proche, les dépenses ne sont pas très importantes. Mais si, par exemple, l’équipement se trouve dans un pays étranger, le coût commence à compter.

Heureusement, les équipements CIRCUTOR vous permettent de configurer la correspondance des phases, de définir la direction de mesure du courant et de modifier la configuration des pinces de courant, le tout complètement à distance. Depuis le logiciel Power Studio installé sur le PC de l’utilisateur, vous pouvez vous connecter aux équipements situés n’importe où dans le monde et réaliser de multiples configurations. Il est ainsi possible de résoudre tous les problèmes de mesure que nous venons de détailler, qui sont les plus courants dans le secteur. Cela vous permet d’éviter des dépenses inutiles et de gagner en efficacité.

En définitive, bien que les conséquences négatives des erreurs de mesure soient nombreuses, CIRCUTOR vous permet de les éviter et, si elles sont inévitables, de les minimiser.

ÉCRIT PAR CIRCUTOR

PARTAGEZ CET ARTICLE

NEWSLETTER
CAS EN VEDETTE