Principaux aspects de l’installation de points de recharge dans les logements

Circutor | 8 de avril de 2022

Cinq ans en arrière, peu d'entre nous pensaient que la mobilité électrique serait déjà perçue en 2021 comme une option de présent et d'avenir par rapport aux véhicules à combustion interne traditionnels.

Les constructeurs, poussés dans de nombreux cas par les lignes directrices européennes et leurs sanctions éventuelles, ont changé leur attitude vis-à-vis des véhicules électriques, en annonçant de plus en plus de modèles avec des versions électrifiées. Il suffit de se mettre devant la télévision pour comprendre qu'aucune marque ne semble vouloir rester à la traîne. Il y a de nombreuses publicités de voitures et presque toutes comprennent des modèles électrifiés, dont on souligne toujours le caractère propre, silencieux et écologique.

Pour les consommateurs, de plus en plus eco-friendly, le prix des produits durables est un véritable frein. C'est pourquoi le plan d'aide à la circulation MOVES a été lancé par l'administration, dont c'est la troisième édition cette année. Grâce à ces aides, un particulier peut économiser entre 4500 et 7000 € pour l'acquisition du véhicule en plus de 70 à 80 % sur le coût total de l'installation du point de recharge.

Les doutes que ces véhicules ont suscités quant à leur rechargement ont été un autre facteur qui a limité leur expansion, notamment dans des endroits comme les copropriétés.

Les constructeurs automobiles choisissent de plus en plus de proposer et de promouvoir des modes électriques. Mais de nombreux doutes subsistent à ce sujet. Nous répondons ci-après aux plus fréquents.

 

Comment vais-je charger ma voiture ?

Les performances en matière de rechargement de votre véhicule

La plupart des véhicules disposent actuellement d'un connecteur normalisé de type 2, qui permet une recharge en monophasé à 32 ampères (7,4 kW), probablement plus puissante que celle dont vous disposez dans votre logement. Dans ce cas, vous avez besoin d'un chargeur monophasé et, si possible, d'un tuyau avec connecteur de type 2 pour ne pas avoir à utiliser un câble externe. Comme il s'agit d'un connecteur normalisé, il n'est pas nécessaire de le remplacer en cas de changement de véhicule.

Si vous achetez un véhicule capable de recharger en triphasé, et si vous avez un logement avec une disponibilité de raccordement triphasé, vous pouvez profiter de recharges à plus grande puissance et ainsi vous assurer que la voiture est toujours rechargée quand vous en avez besoin.

eNext recarga doméstica VE

eNext, Boîtier de recharge intelligent pour installations domestiques permettant à tout utilisateur de recharger son véhicule électrique, quel qu'en soit le constructeur.

Combien de temps dure la recharge de ma voiture ?

Si quelqu'un a souscrit 5,75 kW (25 ampères), on pourrait utiliser la plupart de cette puissance pour recharger la nuit et donner environ 300 km d'autonomie au véhicule en 8 heures. Le meilleur allié pour optimiser l'utilisation de la puissance souscrite serait un dispositif comme CirBEON qui, en temps réel, offre au véhicule la puissance excédentaire du logement.

CirBEON sensor

eHome CirBEON Sensor, s'installe facilement dans le tableau électrique domestique et ajuste dynamiquement la consommation du véhicule électrique lorsqu'une surcharge est sur le point de se produire.

Une autre option est, grâce au changement de tarifs publié dans la circulaire 3/2020 du BOE, de souscrire une puissance supérieure pendant la nuit (heures creuses) par rapport à la journée (heures de pointe et pleines). Ainsi, les conditions des nouveaux tarifs sont optimisées, comme le 2.0TD, dans lequel non seulement l'énergie est moins chère pendant les heures creuses, mais la prime de puissance l'est bien moins encore.

Tramos horarios nueva tarifa eléctrica

Pour que vous puissiez vous faire une idée, dans le tableau suivant, vous pouvez observer la vitesse de recharge (exprimée en km d'autonomie par heure de rechargement) que vous obtenez en fonction de la puissance configurée sur votre chargeur.

CA monophasé (230 V)
   Courant     10 A     16 A     20 A     25 A     32 A
   Puissance     2.3 kW     3.7 kW     4.6 kW     5.75 kW     7.4 kW
   Vitesse*     15 km/h     25 km/h     30 km/h     40 km/h     50 km/h
Tableau 1 - Tableau de vitesse de recharge en CA

 

Pendant les longs trajets, où une recharge est nécessaire pendant le trajet, ces vitesses de recharge peuvent s'avérer insuffisantes et il faut opter pour une recharge à plus grande puissance dans une station de recharge en courant continu. En fonction de votre véhicule, vous pouvez recharger à des puissances de 50 à 150 kW. Certains modèles permettent même des pics de charge allant jusqu'à 350 kW.

Suivant la même analogie que pour la recharge nocturne, il s'agit de l'autonomie acquise par minute de recharge en courant continu :

CC
   Puissance     50 kW     100 kW     150 kW     350 kW
   Vitesse*     5 km/min     100 km/min     15 km/min     35 km/min
Tableau 2 - Tableau de vitesse de recharge en CC

Et si on essaye de me voler l'énergie ?

Une autre préoccupation courante, surtout dans les copropriétés, est de pouvoir limiter l'utilisation du chargeur lorsque la voiture n'est pas à sa place. Chez Circutor, nous disposons de différentes méthodes d'authentification sur nos chargeurs, les plus courantes étant l'authentification via application de Smartphone et l'utilisation de cartes RFID. Les deux systèmes sont faciles à utiliser et le choix se fait selon vos préférences.

tarjeta RFID recarga autenticación

Carte RFID pour l'authentification des utilisateurs sur les chargeurs de véhicules électriques

Le processus de recharge est-il sûr ?

La sécurité électrique est le facteur le plus déterminant au moment de légiférer sur l'implantation de la mobilité électrique. Les lignes directrices européennes ou les réglementations nationales qui en découlent encouragent à doter toute installation consacrée à la recharge de véhicules électriques de dispositifs de sécurité appropriés.

Conformément au règlement électrotechnique basse tension dans son instruction technique complémentaire ITC-BT-52, cela inclut tout d'abord une protection contre les surintensités, qui est dimensionnée en fonction de la puissance que peut fournir le point de recharge. Nous devons également inclure pour chaque prise de recharge un protecteur contre les contacts directs et indirects, qui se traduit par un interrupteur différentiel au moins de type A, même s'il est recommandé d'ajouter un dispositif assurant également la déconnexion en cas de fuite de 6 mA en courant continu. Enfin, vous devez doter l'installation d'un protecteur contre les surtensions, permanentes et transitoires.

Une bonne méthode pour faciliter l'installation de tous ces éléments est de disposer d'un tableau électrique prémonté, comme ceux de la série COFRET que propose Circutor :

Cofret RVE protección recarga

COFRET, boîtier de protection pour les points de recharge monophasés

Qui m'installe le point de recharge ?

L'installation d'un point de recharge domestique exige rarement de projet technique, les spécifications techniques de l'installateur suffisent la plupart du temps. C'est pourquoi, le plus pratique est de consulter votre installateur de confiance ou tout installateur qualifié, afin que ce soit lui qui vous offre le service d'installation du devis jusqu'à sa mise en service.

Certains constructeurs automobiles travaillent avec des sociétés locales d'installation pour fournir l'installation du point de recharge au moment de l'acquisition du véhicule. Une autre option consiste à contacter votre distributeur d'électricité, car il propose également l'installation de points de recharge à ses clients.

En définitive, bien que les utilisateurs aient encore beaucoup de doutes quant aux véhicules et à leur recharge, leurs avantages sont évidents.

ÉCRIT PAR CIRCUTOR

PARTAGEZ CET ARTICLE

NEWSLETTER
CAS EN VEDETTE